A PROPOS FESTIVAL 2017 PRESSE ET CONTACT ARCHIVES    
 
  Home > Festival 2016 > Invité d’honneur > Fiche Acteur  
 
 
     
  Isabelle Huppert

伊莎贝尔·于佩尔

 
     
 

Égérie de Claude Chabrol, Benoît Jacquot et de Michael Haneke, Isabelle Huppert est l'une des actrices les plus charismatiques du cinéma français.

Avec ses choix éclectiques et singuliers, Isabelle Huppert est une
femme multiple qui soutient les réalisateurs indépendants et des auteurs insolites. Fidèle à ses metteurs en scène, elle joue en
français, russe, italien et anglais et traverse l’Hexagone avec plusieurs films par an et est une des rares interprètes à s'être constitué une filmographie véritablement internationale.
Sa carrière exigeante et reconnue l'amène en effet à tourner en
France (sous la direction, entre autres, de Claude Sautet, Bertrand
Blier, Rachel Weinberg, Bertrand Tavernier, Yves Boisset, Claude Goretta, Claude Chabrol, Maurice Pialat, Alain Robbe-Grillet, André Téchiné, Jean-Luc Godard, Michel Deville, Joseph Losey, Diane Kurys, Jacques Doillon, Yves Boisset, Jean-Louis Bertolucci, Alexandra Leclère, Christian Vincent, Patricia Mazuy, Guillaume Nicloux, Christophe Honoré, Patrice Chéreau, Claude Pinoteau, Olivier Assayas, Raoul Ruiz, Benoit Jacquot, François Ozon etc.). Ses films réalisent souvent un box office qui dépasse le million d’entrées en salle en France.

 

 

©Sylvie Lancrenon

 
 

Elle tourne aux États-Unis (sous la direction de Michael Cimino, de Hal Hartley, de Curtis Hanson ou encore d'Otto Preminger), en Italie (avec les frères Taviani, Mauro Bolognini, Marco Ferreri et Marco Bellocchio), en Russie (avec Igor Minaiev), en Europe centrale (avec l'Allemand Werner Schroeter, le Polonais Andrzej Wajda, la Suissesse Ursula Meier, l'Autrichien Michael Haneke, la Hongroise Márta Mészáros ou le Serbe Aleksandar Petrović), et même sur le continent asiatique (avec le Coréen Hong Sang-soo, le Philippin Brillante Mendoza ou le Franco-Cambodgien Rithy Panh).


Sa carrière théâtrale la fait également travailler sous la direction de metteurs en scène renommés comme Bob Wilson, Claude Régy, Krzysztof Warlikowski, Jacques Lassalle, Luc Bondyou encore Yasmina Reza .

Officier de la Légion d’Honneur, ses films ont été présentés plus de 19 fois en sélection officielle du festival international du film de Cannes où elle a remporté deux fois une distinction du Prix d’interprétation (meilleure actrice pour « Violette Nozière » de Claude Chabrol en 1978 et « La Pianiste » de Michael Haneke en 2001). Jurée, remettante de la Palme d’Or, maîtresse de cérémonie et Présidente du Jury de la 62ème édition où le réalisateur Michael Haneke remporte pour « Amour » la seconde Palme d’Or de sa carrière, le César et l’Oscar du meilleur film étranger en 2013.


Ses films ont été nommés quinze fois aux César, (prix de la meilleure actrice second rôle en 1976 pour « Aloïse » de Liliane de Kermadec, meilleure actrice « La Cérémonie. de Claude Chabrol en 1996 » , meilleure actrice dans un second rôle pour « Amour » de Michael Haneke en 2013).

Depuis ses débuts, Isabelle Huppert se distingue avec son impressionnante et audacieuse filmographie qui lui a valu de nombreuses distinctions internationales : « La Dentellière » de Claude Goretta (meilleur espoir féminin au Bafta en 1978,
meilleure actrice étrangère au prix David Di Donatello en 1980), « Malina » de Werner Schroeter (meilleure actrice au prix du cinéma allemand en 1991) « La Pianiste » de Michael Haneke (meilleure actrice au prix du cinéma européen en 2001) « Huit femmes » de Ozon (meilleure actrice au prix du cinéma Européen, récompenses de meilleure contribution artistique au Festival de Berlin en 2002, meilleure actrice au prix de l’Etoile d’Or du cinéma français en 2003).

Elle a reçu deux fois la récompense de meilleure actrice au Festival international du film de Venise pour deux films de Claude Chabrol « Une affaire de femmes » en 1978 et « La Cérémonie » en 1995 et le Lion d’Or Spécial en 2005 pour « Gabrielle » de Patrick Chéreau et pour l’ensemble de sa carrière. Ses films en 2016 : « L’avenir » de Mia Hansen-Love, « Elle » (sélection officielle Cannes 2016) de Paul Verhoeven , « Souvenir » de Bavo Defurne , « Madame Hyde » de Serge Bozon et « Happy end » de Michael Haeneke.

 

 
     
     
 
 
 

 

 Festival du cinéma chinois en France (FCCF)

 
Copyright ©  Festival du cinéma chinois en France (FCCF), Tous Droits Réservés